Friday 21 September 2018
Début : 20H00
Fin : Sunday 23 September 2018 - 13H00

Fort de Cognelot 52600 Chalindrey.
Grand Est, France

GN - Chroniques des Féals : Frais de succession
La Rencontre Des Joueurs

GN univers chronique des Féals

GN Fantastique Répliques d'armes en mousse / latex  

Carte et itinéraire
 

La Marche Agarr. Conquise aux Basiliks par les Chimériens il y a fort longtemps, proche des frontières pégasines, ces terres au passé obscur et aux frontières longuement contestées semblent avoir enfin acquis une stabilité bien méritée après avoir frôlé la disparition durant la guerre des Cendres. 
Certains vous diront que "stabilité" n'est pas un mot qui convient pour une contrée constamment assiégée par la forêt et les sauvageons qui l'habitent. Ni pour une contrée rongée par la corruption et un transit de choses dont même les serpents de l'est pourraient trouver la légalité douteuse. Ni même encore pour une contrée au bord de la guerre, dirigée par un homme qui n'a d'attention que pour sa vengeance à l'encontre du baron d'une Marche voisine, supposément responsable de la mort de sa femme. Alors imaginez les trois en même temps...
A cela, d'autres vous répondront que le bellicisme des Basiliks s’est affaibli, rendant les frontières plus facile à maintenir que par le passé. Que malgré les comportements répréhensibles d'une partie de la population, leurs activités inavouables ont apporté un afflux de richesses et la prospérité qui en découle. Et que malgré les relations à couteaux tirés entre les deux Marches, les conflits n'ont vraiment eu lieu que par mercenaires interposés, dont les combats ont rarement débordé sur les terres. A peine trois fois en deux décennies. Comme quoi, tout ne va pas si mal... 
Et les débats ont encore de beaux jours devant eux.

Du moins, telle était la situation il y a un peu plus d'un mois. Avant que le margrave Krenos d'Agarr ne disparaisse subitement. Aujourd'hui, malgré sa supposée incompétence à régner, son absence a laissé un vide bien moins tolérable que certains ne voudraient le croire. Bien sûr, le fait que personne ne puisse confirmer ou infirmer avec certitude sa mort, ainsi que l'absence d'héritier masculin légitime, y sont certainement pour quelque chose. Mais le problème est ce qu'il est, et il nécessite qu'on y remédie. Ou pas. Peut-être pas. Ou différemment. Comme toujours, cela dépend d’à qui vous posez la question.
Ce qui est certain, c'est que pour le plus grand plaisir ou déplaisir des locaux, la Marche vient d'attirer plus de regards que jamais. Situation explosive, course à l'information, opportunités commerciales et diplomatiques, possibilités de (re)conquête.. et nombre d'autres raisons ont poussé des gens des quatre coins du monde à se réunir dans la demeure du margrave disparu. Ne serait-ce que pour l’événement culminant de cette histoire : deux jours de jeux d'intrigues endiablées sous l’œil attentif de la délégation des Rois léorde et chiverne. Deux jours pour tirer son épingle du jeu avant que les suzerains ne scellent probablement l'avenir de la Marche, et que la tension ne retombe. Deux jours pour lancer vos dés et poser vos mises. A quel coût estimez-vous le coût de cette succession ? Et qui va payer ?

La Rencontre des Joueurs est fière de vous accueillir à 
son GN dans l'univers de Chroniques des Féals
1er Opus – Frais de Succession

 

Contact

Aucun contact renseigné par l'organisateur

Sur le net

Page Facebook Inscription 

Exporter

Exporter au format iCal Inscrire dans mon agenda Google

Connexion