Vous êtes une association ?

Découvrez pourquoi
devenir membre
de la FédéGN

En savoir plus !

Vous êtes GNiste ?
 

Découvrez comment
vous protéger avec
la Carte GN +

En savoir plus !

Vous êtes une collectivité ?

Découvrez ce
qu'est le GN
en quelques lignes

En savoir plus !

Non catégorisé

Calendrier

Depuis plusieurs semaines, et suite à l'incendie d'OVH qui a  amené à la destruction de notre site internet et de ses sauvegardes, le calendrier de la FédéGN n'est plus accessible.

Il nous faut le redévelopper entièrement, comme de nombreuses parties de notre site internet, ce qui prendra du temps.

En attendant, nous vous proposons de retrouver les annonces de vos jeux et évènements liés au GN sur le groupe Facebook Calendrier FédéGN

FT 106 - Le chargement du véhicule

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Lorsque l'on part en GN, la question qui se pose le plus est de faire rentrer tout l’équipement, le campement etc... dans son véhicule dont on regrette souvent la taille  restreinte. Ors le chargement d'un véhicule est une étape qu'il ne faut pas prendre à la légère si l'on ne veut pas se mettre en danger sur la route. Plusieurs aspects sont à prendre en compte.

 

I-                 La Carte grise :

Les mentions sur la carte grise à connaitre sont les suivantes:

-          F1 : Masse en charge maximale (kg)

-          F2 : PTAC, Poids Total Autorisé en Charge

-          F3 : PTRA, Poids Total Roulant Autorisé

-          G1 : Poids à vide du véhicule 

La capacité de charge d’un véhicule est calculée en prenant F2 et soustrayant G1.

Une fois la charge du véhicule évaluée, il faudra peser les bagages ET les passagers.

En cas de doute, il est possible de peser sa voiture, avec ses occupants dans certaines coopératives, entreprises de chargement, …

 

S’il y a une surcharge, voici 2 solutions :

1)       Mettre un attelage (si besoin) et attacher une remorque :

Il faudra donc déduire G1 de F3

Catégorie de permis suivant le poids :

-          Permis B : < 750kg et la somme des PTAC est ≤ à 3T5

-          Permis B96 : La somme des PTAC est > à 3T5 mais ≤ à 4T250

-          Permis BE : La somme des PTAC est > 4T250 mais < à 7T

 2)       Location d’un véhicule adapté

La location d’une camionnette peut être une solution à envisager.

Cette location coûte en moyenne 200€ pour un week-end. Mais avec le contrat Fédéral, il est possible d’avoir des réductions auprès de certaines enseignes.

Il faut faire attention aux différents contrats, car certains peuvent avoir un nombre maximal de kilomètres à faire durant cette location. Attention aussi à faire correctement le tour du véhicule pour voir s’il n’y a pas de défauts qui pourraient vous être reprochés.

Pour finir, ne vous y prenez pas à la dernière minute, essayez de vous renseigner au moins un mois à l’avance pour comparer les prix et la disponibilité.

 

 

II-               Les effets et risques d’une surcharge de véhicule

 

Plusieurs effets et risques sont en prendre en compte, ils ont tous un impact négatif sur la conduite et ne sont pas à négliger même si la surcharge est de 2 kg !

-          Augmentation de la consommation de carburant.

-          Augmentation de l’usure du véhicule. Pneumatique, freins, châssis, …

-          Augmentation des distances de freinage, donc des distances d’arrêt en cas d’urgence.

-          Donc augmentation du risque d’accident.

-          Mauvaise vision dans la lunette arrière si elle est encombrée.

-          Augmentation de l’éblouissement des autres conducteurs à cause des phares mal réglés.

-          Risque élevé de la perte de contrôle du véhicule. En virage, en freinant peut être un peu trop fort, …

 

Conduire surchargé peut entraîner à des contraventions ; il y a 3 niveaux de sanctions :

1)      Si le PTAC est dépassé < à 5% vous risquez une amende de 4 éme clase (135 euro, minorée à 90 euro). Après verbalisation vous pourrez repartir en l’état  

2)      Si le PTAC est dépassé > à 5% mais < à 20% vous encourez une amende de 4ème classe, l’immobilisation du véhicule avec rétention de la carte grise jusq’à ce que vous ayez enlevé le surplus.

3)      Si le PTAC est dépassé > à 20% vous risquez une amende de 5 éme classe (1500 euro), l’immobilisation du véhicule, la rétention de la carte grise jusqu’à ce que le surplus de poids ait été déchargé. Vous serez par ailleurs convoqué au tribunal de police.

 

Si vous avez un accident dû à une surcharge plus ou moins importante, votre assureur peut se retirer et suspendre voire annuler votre contrat d’assurance. Attention si vous devez décharger, il est interdit de laisser le surplus sur la voie publique au risque d’encourir une amende supplémentaire !

 

III-             Les comportements à avoir

 

Répartir les charges correctement dans le véhicule et/ ou la remorque.

Vérifier la pression des pneus. Avec l’aide de la plaquette située dans l’arrête de la porte conducteur ou de la trappe à essence

Vérifier les niveaux du véhicule avant de partir.

Régler les phares, car le poids à l’arrière fait remonter l’avant du véhicule.

FT 061 - La gestiond 'une page facebook

 

Cette fiche technique a pour objectif de vous aider  dans la gestion de la (ou des) pages Facebook de vos associations.

 

Vous  y trouverez les informations essentielles pour gérer facilement une page. Les horaires de publication pour atteindre un maximum de personnes, les types de publications qui permettent d’avoir des interactions avec vos “followers”, la création d'évènements et tout ce qui va avec.

 

 

 

Ne confondez pas les pages facebook avec les groupes (ou les inscrits peuvent poster directement des sujets selon les règles de modérations mises en place), ou les comptes (seules les particuliers peuvent avoir un compte facebook)

 

 

 

Le “like” de page via votre page :

 

 

 

Pour commencer, voici comment “lier” une page dans une publication. Cela permettra à vos “followers” de pouvoir se rendre directement sur les pages en question. Dans un sens, cet échange de “like” vous permettra d’augmenter la visibilité de votre page. Pour cela c’est simple. Il vous suffit d’aller en haut à droite (via votre compte personnel qui sera éditeur de votre page) pour changer le compte utilisé (comme dans le petit screen shot) et d’aller sur la page en question que voulez “liker”. Pour revenir sur votre compte, il suffit juste de faire la manipulation inverse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les horaires de publication :

 

Il faut savoir que plus de 70% des utilisateurs de Facebook l’utilisent depuis leur mobile. Et 80% d’entre eux le font tôt tous les matins !

 

 

 

S’il y a bien une chose qui compte au niveau de la visibilité des pages, ce sont les horaires de publication. En effet, on peut poster de 9h à 00h mais il y a des plages horaires qui permettent d’avoir plus de visibilité que d’autres. Pour toucher le plus de monde, les meilleures plages horaire sont :

 

            6h à 8h le matin

 

            12h à 16h l’après midi

 

            18h à 22h le soir

 

 

 

Il faudra surtout privilégier la plage horaire du soir, car c’est celle qui est la plus commune à tous les inscrits sur Facebook, quel que soit leur intérêt et leur utilisation du site.

 

 

 

Par contre la “pire” plage est de 23h à 5h du matin.

 

 

 

Après ces horaires sont une généralité qu’il faudra adapter à votre communauté et aux habitudes que vous aurez constatés de vos followers.

 

 

 

Mauvaise publication

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne publication

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà ce que l’on appelle la “baleine” (du fait de sa forme) qui nous montre bien la visibilité en fonction des horaires des publications. Ce type de graphique apparaîtra toujours sur toutes les pages, car ces données de visibilités / horaires seront toujours les mêmes. Gardez le bien à l'esprit comme ça vous aurez toujours une idée de la meilleure plage horaire pour que vos publications aient une bonnes portée, et soient vue par un maximum de personnes. Cette donnée statistique (et bien d'autres) se trouve dans l'onglet statistique de votre page facebook.

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Modération

 

 

 

Une page facebook, comme un forum nécessite un suivi régulier pour répondre aux questions qui peuvent vous être posées, aux messages envoyés, mais aussi pour détecter les spam publicitaires provenant de comptes piratés, ou poster de nouveaux sujets.

 

 

 

Les Trolls : Il s’agit d’individus qui "pollue" les forums et autres espaces de commentaires par des contributions de nature purement publicitaire, des interventions inutiles, non constructives, voire volontairement malveillantes. Une règle universelle : « Don’t feed the troll ». Il ne faut surtout pas alimenter ces messages, sinon vous risquez de vous embourber dans une discutions stérile et sans fin. Si sur une page le troll ne peut pas poster de nouveau sujet, il peut toutefois s’inserer en répondant aux sujets déjà existants.

 

 

 

Le commentaire « diffamatoire » (au sens large)

 

Choix n°1 :

 

Supprimer le commentaire : Afin d’éviter que les choses ne s’enveniment, supprimer le commentaire peut être souhaitable. Pour vous faciliter le travail, peut-être pouvez-vous d’ailleurs inclure en préambule de la section commentaires de votre blog un message précisant que les commentaires diffamatoires, racistes, xénophobes, etc. seront automatiquement supprimés. Cela justifiera votre action sans que vous ayez à aller ensuite vous en justifier auprès de son auteur.

 

 

 

Choix n° 2

 

Répondre au commentaire : A parte engendrer un débat stérile, répondre aux commentaires de ce type n’tes pas souhaitable.  Si toutefois vous ne souhaitez pas supprimer le commentaire par principe et ne voulez pas le laisser sans réponse, adoptez une réponse qui ne déroge pas à votre ligne éditoriale, en restant sur un ton neutre, professionnel et non enflammé, et en réorientant la réponse sur le sujet de votre billet ou votre cœur d’activité. L’idée n’est pas d’entrer dans le débat, mais de montrer que vous ne vous laissez pas faire

 

 

 

 

 

Répondre à un commentaire négatif :

 

 

 

Il est important de ne pas se précipiter, d’essayer de comprendre les motivations de l’auteur, voire de laisser un autre membre de votre asso si vous êtes personnellement concernés. L’important est de répondre, d’expliquer, d’éduquer.

 

N'effacez que les obscénités, insultes et spams. Si la discussion tourne en rond, et que vous avez déjà donné vos arguments, inutile de revenir dessus.

 

 

 

Création d’un post :

 

Ici on verra les bases pour publier sur une page. Voici un petit screen d’explication qui parle de lui-même :

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques petites astuces pour vos post :

 

Si vous souhaitez faire apparaître une vidéo sur votre post, avant même d’écrire votre message, mettez en tout premier le lien de la vidéo, une fois que le mini lecteur apparaît sous votre post, effacez le lien et écrivez votre message. Et voilà, un beau post sans lien tout moche dedans.

 

Si vous devez poster un message avec un lien à rallonge, n’hésitez pas à utiliser un raccourcisseur d’adresse, je vous conseils d’utiliser http://tinyurl.com/ c’est le plus rependu et le plus simple d’utilisation. Tout est expliqué dessus, mais si vous avez des questions n’hésitez pas à venir me voir.

 

Pour ce qui est de la publication de photos, il faut voir au cas par cas. Tout dépendra de l’orientation que vous voulez prendre, soit vous postez directement dans un album visé, pour ne pas vous perdre dans vos contenus, soit vous publiez vos photos directement dans votre post, mais vous êtes limité en quantité de photos.

 

 

 

Le Partage

 

Pour les partages, c’est un peu comme une publication de vidéo, Lorsque vous partagez un lien, Facebook « détecte » automatiquement le titre, une introduction et une image. Copiez-collez le lien, attendez que tout se charge puis supprimez le lien et personnalisez la publication avec votre propre texte.

 

Pour partager une publication venant d’une autre page / d’un autre site, vous pouvez passer directement par le lien du contenu en question, et aussi identifier une page si celle-ci est suivie par votre page. Pour cela il suffira de faire comme avec un nom / prénom, et mettre la première lettre en majuscule (ou utiliser le @) pour faire apparaître la page que vous voulez identifier dans votre partage

 

 

 

 

 

 

La programmation

 

Vous n’êtes pas en permanence derrière votre ordinateur à regarder les publications facebook pouvant être relayées sur votre page. Par ailleurs, il est déconseillé de faire trop de communications sur facebook chaque jour car vous risquez de perdre en visibilité sur chacune des communications.

 

Excepté pour les partages, vous pouvez programmer la publication de vos posts jusqu’à plusieurs mois à l’avance. Pour ce faire, après avoir rédigé votre post, vois cliquez sur la petite flèche située à droite de « publier ». Vous sélectionnez ensuite programmer en entrez la date et l’horaire voulu. La liste des publications programmées apparait en haut de votre page. Si vous souhaitez modifier certaines programmations, il vous suffit de cliquer sur cette liste (voire les publications) et de cliquer sur la petite flèche à droite de modifier et de choisir l’option « reprogrammer »

 

 

 

Cette fiche technique a pour objectif de vous aider  dans la gestion de la (ou des) pages Facebook de vos associations.

 

Vous  y trouverez les informations essentielles pour gérer facilement une page. Les horaires de publication pour atteindre un maximum de personnes, les types de publications qui permettent d’avoir des interactions avec vos “followers”, la création d'évènements et tout ce qui va avec.

 

 

 

Ne confondez pas les pages facebook avec les groupes (ou les inscrits peuvent poster directement des sujets selon les règles de modérations mises en place), ou les comptes (seules les particuliers peuvent avoir un compte facebook)

 

 

 

Le “like” de page via votre page :

 

Pour commencer, voici comment “lier” une page dans une publication. Cela permettra à vos “followers” de pouvoir se rendre directement sur les pages en question. Dans un sens, cet échange de “like” vous permettra d’augmenter la visibilité de votre page. Pour cela c’est simple. Il vous suffit d’aller en haut à droite (via votre compte personnel qui sera éditeur de votre page) pour changer le compte utilisé et d’aller sur la page en question que voulez “liker”. Pour revenir sur votre compte, il suffit juste de faire la manipulation inverse.

 

Les horaires de publication :

 

Il faut savoir que plus de 70% des utilisateurs de Facebook l’utilisent depuis leur mobile. Et 80% d’entre eux le font tôt tous les matins !

 

S’il y a bien une chose qui compte au niveau de la visibilité des pages, ce sont les horaires de publication. En effet, on peut poster de 9h à 00h mais il y a des plages horaires qui permettent d’avoir plus de visibilité que d’autres.

 

Pour toucher le plus de monde, les meilleures plages horaire sont :

 

●            6h à 8h le matin

 

●            12h à 16h l’après midi

 

●            18h à 22h le soir

 

 

 

Il faudra surtout privilégier la plage horaire du soir, car c’est celle qui est la plus commune à tous les inscrits sur Facebook, quelque soit leur intérêt et leur utilisation du site.

 

Par contre la “pire” plage est de 23h à 5h du matin.

 

  Après ces horaires sont une généralité qu’il faudra adapter à votre communauté et aux habitudes que vous aurez  constaté de vos followers.

 

Pour voir les horaires d'activité sur votre page le mieux est d'aller sur l'espace statistique de votre page, dont la consultation peut se révéler très instructif. Vous y trouverez ce que l'on appelle la “baleine” (du fait de sa forme) qui nous montre bien la visibilité en fonction des horaires des publications. Ce type de graphique apparaîtra toujours sur toutes les pages, car ces données de visibilités / horaires ont toujours la même forme. Les horaires peuvent toutefois légèrement varier en fonction de votre public. Gardez le bien à l'esprit comme ça vous aurez toujours une idée de la meilleure plage horaire pour que vos publications aient une bonnes portée, et soient vue par un maximum de personnes. 

 

La Modération

 

Une page facebook, comme un forum nécessite un suivi régulier pour répondre aux questions qui peuvent vous être posées, aux messages envoyés, mais aussi pour détecter les spam publicitaires provenant de comptes piratés, ou poster de nouveaux sujets.

 

 

 

Les Trolls : Il s’agit d’individus qui "polluent" les forums et autres espaces de commentaires par des contributions de nature purement publicitaire, des interventions inutiles, non constructives, voire volontairement malveillantes. Une règle universelle : « Don’t feed the troll ». Il ne faut surtout pas alimenter ces messages, sinon vous risquez de vous embourber dans une discutions stérile et sans fin. Si sur une page le troll ne peut pas poster de nouveau sujet, il peut toutefois s’insérer en répondant aux sujets déjà existants.

 

 

 

Le commentaire « diffamatoire » (au sens large)

 

Choix n°1 :

 

Supprimer le commentaire : Afin d’éviter que les choses ne s’enveniment, supprimer le commentaire peut être souhaitable. Pour vous faciliter le travail, peut-être pouvez-vous d’ailleurs inclure en préambule de la section commentaires de votre page un message précisant que les commentaires diffamatoires, racistes, xénophobes, etc. seront automatiquement supprimés. Cela justifiera votre action sans que vous ayez à aller ensuite vous en expliquer auprès de son auteur.

 

Choix n° 2

 

Répondre au commentaire : A part engendrer un débat stérile, répondre aux commentaires de ce type n’est pas souhaitable.  Si toutefois vous ne souhaitez pas supprimer le commentaire par principe et ne voulez pas le laisser sans réponse, adoptez une réponse qui ne déroge pas à votre ligne éditoriale, en restant sur un ton neutre, professionnel et non enflammé, et en réorientant la réponse sur le sujet de votre billet ou votre cœur d’activité. L’idée n’est pas d’entrer dans le débat, mais de montrer que vous ne vous laissez pas faire

 

 

 

Répondre à un commentaire négatif :

 

 

 

Il est important de ne pas se précipiter, d’essayer de comprendre les motivations de l’auteur, voire de laisser un autre membre de votre asso si vous êtes personnellement concernés. L’important est de répondre, d’expliquer, d’éduquer.

 

N'effacez que les obscénités, insultes et spams. Si la discussion tourne en rond, et que vous avez déjà donné vos arguments, inutile de revenir dessus.

 

 

 

Quelques petites astuces pour vos post :

 

 

 

Si vous souhaitez faire apparaître une vidéo sur votre post, avant même d’écrire votre message, mettez en tout premier le lien de la vidéo, une fois que le mini lecteur apparaît sous votre post, effacez le lien et écrivez votre message. Et voilà, un beau post sans lien tout moche dedans.

 

Pour ce qui est de la publication de photos, il faut voir au cas par cas. Tout dépendra de l’orientation que vous voulez prendre, soit vous postez directement dans un album visé, pour ne pas vous perdre dans vos contenus, soit vous publiez vos photos directement dans votre post, mais vous êtes limité en quantité de photos.

 

 

 

Le Partage

 

 

 

Pour les partages, c’est un peu comme une publication de vidéo, Lorsque vous partagez un lien, Facebook « détecte » automatiquement le titre, une introduction et une image. Copiez-collez le lien, attendez que tout se charge puis supprimez le lien et personnalisez la publication avec votre propre texte.

 

Pour partager une publication venant d’une autre page / d’un autre site, vous pouvez passer directement par le lien du contenu en question, et aussi identifier une page si celle-ci est suivie par votre page. Pour cela il suffira de faire comme avec un nom / prénom, et mettre la première lettre en majuscule (ou utiliser le @) pour faire apparaître la page que vous voulez identifier dans votre partage

 

 

 

La programmation

 

 

 

Vous n’êtes pas en permanence derrière votre ordinateur à regarder les publications facebook pouvant être relayées sur votre page. Par ailleurs, il est déconseillé de faire trop de communications sur facebook chaque jour car vous risquez de perdre en visibilité sur chacune des communications.

 

Excepté pour les partages, vous pouvez programmer la publication de vos posts jusqu’à plusieurs mois à l’avance. Pour ce faire, vous cliquez sur l'onglet outil qui se trouve en haut de votre page. Une nouvelle page apparait avec un onglet créer une publication. Vous cliquez dessus et créez votre publication comme une communication normale. Après avoir rédigé votre post, vous cliquez sur la petite flèche située en dessous "partagez maintenant". Cela vous permet d'arriver à l'onglet « programmer ». Vous rentrez ensuite la date et l'heure à laquelle vous souhaitez que la publication apparaisse sur votre page.  La liste des publications programmées apparait. Si vous souhaitez modifier certaines programmations, il vous suffit de cliquer sur cette liste (voire les publications) et de cliquer sur la petite flèche à droite de modifier et de choisir l’option « reprogrammer »

 

v\:* {behavior:url(#default#VML);} o\:* {behavior:url(#default#VML);} w\:* {behavior:url(#default#VML);} .shape {behavior:url(#default#VML);} Normal 0 false 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;}

Souscrire une carte GN

En raison des difficultés que nous rencontrons pour remettre en ligne certaines fonctionnalités du site internet de la FédéGN, vous pouvez souscrire votre carte Gn ou votre Carte GN plus via une billetterie mis en place sur Hello Asso à cette adresse: https://www.helloasso.com/associations/fedegn/evenements/carte-gn

Pour les associations, il est possible de faire parvenir vos déclarations en masse à notre salariée par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Attention, ces déclarations doivent être en forma excell ou équivalent avec une colonne pour le nom, une pour le prénom, une pour la date de naissance et une pour l'adresse mail du joueur concerné.

La réception de la déclaration de souscription par la FédéGN vaut début de la couverture d'assurance et permet d’accéder aux partenariats. 

Boutique FédéGN

La boutique ne peut pas être directement intégrée au site de la FédéGN pour le moment. Vous pouvez vous y rendre en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

Connexion

Prochains événements

Aucun événement n'est actuellement annoncé