L'historique

 

Quelques dates essentielles

1974 : Édition de Dungeons & Dragons, grand père de tous les jeux de rôles ludiques.

1983 : Traduction de Dungeons & Dragons et publication des premiers jeux de rôles français (L'Ultime Epreuve, Légendes).

1983-1984 : Premiers jeux de rôles grandeur nature en Grande-Bretagne puis en France.

1985-1986 : Développement des jeux grandeur nature et naissance des premières associations spécialisées.

1992 : Première publication sur le jeu de rôles grandeur nature dans le cadre d'un hors série du magazine Casus Belli.

1992-1994 : Publication du fanzine GNews, première ressource nationale qui aboutira à la création de la FédéGN.

1994 : Mise en place du processus de création d'une fédération française des jeux de rôles grandeur nature & lancement d'un fanzine : GéNériques.

1996 : Naissance officielle de la fédération et mise en ligne de son premier site web.

1996 : Publication des premières "Soirées enquêtes", mini-jeux de rôles grandeur nature prêts à jouer.

2001 : La fédération est agréée Jeunesse et Éducation Populaire.

2005 : Première édition de la nuit des huis clos et des Gniales.
www.nuitduhuisclos.com et http://www.gniales.com

2006 : Recrutement d'un premier permanent à la Fédération. Première édition du festival de film court de GN.

2009 : Présence de la FédéGN au sein du groupe de travail sur le développement durable initié par le ministère de la jeunesse et des sports.

2010 : Présence de la FédéGN au ministère de l'Intérieur au groupe de travail sur la législation sur les armes afin de défendre les intérêts des utilisateurs de répliques d'airsoft et de lanceurs de paintball. Audition sur le même sujet par la mission parlementaire Leroux.

2011 : Mise en place du système de CarteGN/Licence avec les partenariats avec différents professionnels associés.

2012 : Victoire de Carte Blanche, soutenue par la FédéGN dans le procès l'opposant à la société 10torsion (Murder2000) sur l'autorisation d'utiliser le terme "murder-party".

2013 : Recrutement d'un second permanent à la Fédération. Adoption par l'assemblée générale d'une nouvelle définition du GN, plus ouverte et incluante.

Connexion