Les coordinations régionales

 En région, la FédéGN s’appuie sur des relais de communication (du CA vers les associations locales et inversement) afin de s’assurer de l’adéquation de son action avec les besoins en région : ce sont les coordinateurs et correspondants régionaux.

  • Les coordinateurs sont élus pour une durée d’un an au cours d’un Assemblée Générale Régionale, à laquelle sont invitées les associations membres et non membres. Les associations membres disposent chacune d’une voix pour élire le candidat de leur choix. Le coordinateur régional dispose d’une voix dans les réunions de CA.
  • Les correspondants, en revanche, sont nommés par le CA de la FédéGN, dans les cas où le quorum de l’AGR n’a pas été atteint, ou si le nombre d’associations dans la région est trop faible. Nommer un correspondant est une solution par défaut, le CA de la FédéGN préfère toujours qu’un coordinateur soit élu. Par ailleurs, un correspondant régional, même s’il siège aux réunions de CA, n’a pas de voix lors des votes.

Les rôles des coordinateurs/correspondants :

  • Fédérer les associations de la région
  • Dynamiser le tissu associatif local, par la tenue de réunions d’informations, la sollicitation des associations sur les points importants dans la région…
  • Impulser l’organisation d’événements : Nuit du Huis Clos, RéGNiales, participation aux salons…
  • Remonter au CA les problématiques des associations de la région
  • Redescendre aux associations les informations issues du CA : projets en cours, décisions importantes, etc.

Les coordinateurs et correspondants sont un maillon crucial dans la FédéGN : ils sont dépositaires de la confiance des associations et permettent des échanges constructifs avec le CA de la FédéGN, dont les membres sont éclatés dans toute la France, mais n’ont pas autant d’échanges avec les associations locales.

Vous pouvez retrouver l'actualité de votre région sur sa page Facebook :

Connexion